Présentation du canton

Écrit par Super User le . Publié dans categorie_historique_canton_kiota_pres

Caractéristiques géographiques

Le Canton de Kiota couvre une superficie de 533 km². Il est subdivisé en deux communes rurales : Kiota et Harikanassou. Le Chef-lieu de Canton est Harikanassou. Ce Canton est limité à l’Est par le Sultanat de Dosso, au Nord par le Canton de Koygolo, au Sud et à l’Ouest par le Canton de Birni N’Gaouré, au Nord Ouest par les Cantons de Kouré et de Dantchandou.

Caractéristiques biophysiques

La population du Canton de Kiota est composée de Zarma (majoritaire), de Peuhls, de Touaregs et de Haoussa. Elle est estimée à 60 000 habitants répartis dans 67 villages.Cette population se caractérise par sa jeunesse qui représente près de 65 %.

Le relief est façonné par la grande vallée sablonneuse du Dallol Bosso appelé communément Boboye et les plateaux du Zigui et du Fakara.

Le réseau hydrographique de surface se compose de nombreuses mares permanentes et semi-permanentes, localisées dans la vallée du Dallol Bosso. La profondeur de la nappe phréatique varie de moins d’un mètre dans le lit du Dallol à 30 mètres ailleurs.

La végétation comprend trois strates dont la strate arborée, la strate arbustive et la strate herbacée. La grande vallée sablonneuse du Dallol Bosso est caractérisée par un environnement particulier dominé de Palmier doum, de Gamsa, de Rôniers, etc.

La population faunique est constituée d’une diversité d’animaux comme les pintades sauvages, les perdrix africaines, etc. Le Canton représente également le terroir d’attache des dernières girafes d’Afrique de l’Ouest.

Caractéristiques socio-économiques

Les activités économiques dans le Canton sont basées sur le secteur primaire que constituent l’agriculture, l’élevage, la pêche, l’artisanat, l’extraction du natron et la cueillette, lesquels représentent près de 98% des activités de la population. Le Canton de Kiota est une zone propice aux cultures irriguées.

Cependant, ce canton fait face à des contraintes majeures nocives à son développement. Il s’agit de : son enclavement, la dégradation de ses terres, l’absence de moyens de production, etc.

Au titre du domaine public et étatique, on note l’existence des services de l’Agriculture, de la Santé, de l’Education, de l’Hydraulique et de l’Assainissement.

Plusieurs ONG y sont également actives, travaillant de concert avec les populations.

Slogan du Canton de Kiota

HAOUFO KOUROU HINKA

Heeeeyi Djermakoye HaddyIzé ! Haoukoulou kourou fo no a sé. Kiota ouanaya kourou hinka no a sé !
Autrement dit :
Heeeeyi Fils de Djermakoye Haddy ! Tout bœuf n’a qu’une seule et unique peau. Mais celui de Kiota en a deux !

logosmall Le Toubal symbolise le Pouvoir et constitue le tambour d’annonce officielle des grands évènements (Fête religieuse, Guerre, Décès du Chef) de la Chefferie Djerma en général.

Le Pur-sang blanc est symbole de noblesse

Le Bouclier et le Sabre symbolisent la Puissance.

Origine et signification du slogan…

Djermakoye Haddy de Kiota, Djermakoye MaharSané, Djermakoye Touman, Djermakoye Issaka,

Djermakoye Moussa, étaient tous fils de Djermakoye Zam,

Djermakoye Zam était fils de Djermakoye Hali Koda,

Djermakoye Hali Koda fils de DjermakoyeTagourou,

Djermakoye Tagourou fils de Djermakoye Garo lui-même frère de Djermakoye Kandi,

Djermakoye Garo et Djermakoye Kandi étaient fils de Djermakoye Mali Béro (dit Mali KamanDoukoussa),

Djermakoye Mali-Béro est appele aussi DjermakoyeSambo,

DjermakoyeSambo fils de Zar lui meme fils de Zabarkan, l’Ancêtre des Djerma.

Djermakoye Haddy de Kiota avait donc un fils terrible, HaddyIzé, qui avait l’habitude de sacrifier un bœuf blanc chaque Vendredi pour distribuer la viande aux populations, sans jamais s’occuper de ce que devenait la peau du boeuf. Une fois, il eut besoin de cette peau pour une affaire particulière et la réclama.Auparavant, la peau a déjà été offerte à quelqu’un de passage.

Alors, par crainte du terrible Prince HaddyIzé, les populations décidèrent sur le champ de tuer un autre bœuf blanc rien que pour avoir la peau et la remettre au Prince HaddyIzé (le fils de DjermakoyeHaddy). Devant cet état de fait, les griots le flattèrent et lui créèrent un slogan spécial avec ces paroles :

Heeeeyi Djermakoye HaddyIzé ! Haoukoulou kouroufo no a sé. Kiota ouanaya kourou hinka no a sé !
Autrement dit :
Heeeeyi Fils de Djermakoye Haddy ! Tout bœuf n’a qu’une seule et unique peau. Mais celui de Kiota en a deux !

Depuis lors, ces paroles sont devenues le slogan et l’hymne des chefs de Kiota, pour louer la crainte que ces chefs inspirent, leur témérité, leur bravoure, leur force, leur solidité et leur résistance. Ces qualités sont symbolisées par la double peau du boeuf, synonyme de double carapace, donc de double protection.